samedi, octobre 17, 2020

Octobre

 Nous avons démarré, avec Cléa Vincent, une série de concerts dans des conditions spéciales. Les « concerts petits déjeuners » en duo acoustique « kim&clea ». Il y’a eu l’annonce de la fermeture des bars à 22h, alors nous avons proposé notre premier concert du matin, à 9h à la brasserie Dédé La Frite, Paris 2. Ensuite le lendemain je jouais en privé chez un particulier. Puis nous avons appris que les bars allaient fermer, tout simplement, à Paris. Ce coup ci, toujours avec Cléa, nous avons lancé notre premier « concert fugitif ». Concert sans lieu. On se promène en jouant dans la rue, d’un lieu secret à un autre lieu secret. Pour tous ces événements nous tablons sur le coté discret et mystérieux de ces concerts incongrus. Et ça marche. Le public, bien que restreint par les normes sanitaires, répond présent hyper rapidement. Ainsi nos idées ont circulé. Nous remettons ça cette semaine et des journalistes se déplacent. 

Depuis le déconfinement j’ai joué 17 fois. Je suis ravi de ce score. Mes prochaines dates ne sont pas annulées. 

Nous venons, à Paris, de tomber sous le coup d’une période de couvres feux. Mais avec nos propositions de live dans des horraires différentes, nous passons entre les interdictions. 

Aujourd’hui faire de la musique relève de la résistance culturelle. Car rappelons le, la musique n’y est pour rien dans la diffusion du virus. Ce que les autorités sanitaires visent, c’est la trop forte promiscuité du public lors des concerts. Mais qui a dit que l’on devait être collés aux concerts? Les producteurs, qui entassent le public pour plus de rentabilité. Ce bras de fer entre eux et le gouvernement ne nous regarde pas. Nous pouvons inventer d’autres modèles. 

J’ai avancé sur mes enregistrements pour mon prochain album solo, du moins celui prévu en 2021 chez Z and Zoe records, ainsi que sur le prochain album de Les Clopes. 

Je réalise en video de plus en plus de tutos sur la musique, uniquement visible pour une poignée d’abonnés, eux même groupuscule de mon groupe privé Super Pizza Club. 


Mon prochain album solo est prévu pour le 5 novembre, il s’appelle « rock » et il sort chez Super Apes


mercredi, septembre 30, 2020

KIM & QUENTIN ROLLET « METTENT UNE AMBIANCE DE MALADE" CD album






Des chansons des disques et tout








 Les engagements continuent de fleurir. Comme si nous nous habituions à cette pandémie. Ici une date de concerts, là une date de tournage. 

Je continue d’enregistrer des chansons et musiques. La semaine dernière j’ai fini deux chansons pour un album pop que je prévois pour sortir chez Z&Zoe records. 

Dans le même temps j’ai accuilli la sortie de l’album de Béton Plastic. Un groupe de rock punk francophone, fictif, avec des prises qui parfois datent de 1999. 


Le voici 

Ici https://craignos.bandcamp.com/album/b-ton-plastic


Il est disponible sur toutes les plateformes. 


Pour la scène le groupe s’est réellement monté avec mes amis Ollie, Batist et Romain (Jérôme Violent). Pout l’enregistrement j’ai tout joué sauf la batterie de la 11 (Ollie) et la basse de la 11 (Blondine). 


Ce week-end je partais pour un concert en appartement à Mulhouse. C’était un chouette moment. J’ai pu chanter un duo avec Françoiz Breut qui était là. 

De retour à Paris j’ai calé des dates de tournage pour un sujet vidéo sur la musique, produit par La Biscuiterie, puis terminé une chanson pour Les Clopes. Il s’agit ce coup ci d’une chanson écrite par Guillaume Bouchateau. 


Puis Quentin Rollet m’a donné des nouvelles de notre album en duo, que nous récupèrons ces jours ci en cd. Il sortita bientôt. C’est du free jazz. Quentin y joue du sax et d’une machine, je joue la batterie. Rubin Steiner nous a fabriqué un clip. 


Kim & Quentin Rollet « police les mains en l’air »
https://youtu.be/y1tVRImyYvc


Et puis avec Cléa Vincent nous avons mis en place un premier « concert petit dej ». Comme les bars ferment à 22h nous avons proposé cela. On joue vendredi matin.!



mercredi, septembre 23, 2020

Septembre adaptation

 Le flou organisationnel continue. Pour autant j’arrive à tenir mon agenda. Depuis la sortie de mon album solo « confinado » j’ai reçu quelques articles favorables et j’ai répondu à des questions. Pas encore en ligne. J’ai posté des clips rudimentaires. J’ai aussi terminé l’album de Béton Plastic, qui sort fin septembre, et un album pour Calme, qui sort début octobre. Nous avons programmé le visuel et la sortie de mon prochain album, « Rocks » avec le label Super Apes. Ça sortira le 5 novembre en cd, k7 et dg. 

Le week-end du 11 et 12 septembre fut intense. Je jouais en déambulatoire total acoustique le vendredi 11 à Canteleu. Deux concerts parmi les gens. Masqués, terrorisés par les annonces du gouvernement. Ce même soir je jouais comme batteur de Victorine. Je jouais de la batterie électronique et ce fut un défit puisque celle que j’utilise est paramètrée pour un gaucher. Or je suis droitier. Cela dit à la batterie on apprend souvent à jouer des deux côtés. C’est intéressant, bon pour le cerveau et la psychomotricité, et certains paternes ne donnent pas le choix. Le soir je sentais une légère tendinite. Le lendemain je jouais trois fois, toujours en acoustique déambulatoire. 

Ravi de ne pas avoir eu d’annulation cette fois là. 

Puis la semaine a continué. J’avance sur un album pop prévu depuis longue date sur le label Z&Zoé. Je planche dessus depuis  un moment et il arrive que je sorte finalement certaines chansons sur mes albums en cours. Ainsi c’est un dossier qui se remplit. Car je souhaite quelque chose de précis que je n’arrive pas à expliquer. Une chanson comme « les chanteuses » aurait pu rester dans ce dossier mais j’ai eu envie de la sortir sur « confinado ». 

Des papiers, des déclarations, des dépots de chansons à la sacem. Oui j’ai aussi fait ça. Et puis la recherche d’engagements aussi. Avant le confinement il était possible que je valide un engagement pour la fabrication d’un spectacle de théâtre. C’est à l’arrêt. 

Samedi dernier j’ai ouvert en concert pour mon vieil ami Fandor. En solo. J’ai joué « les chanteuses ». C’est amusant comme texte à chanter. 

Je suis en train d’écrire des chansons pour un personnage chanteur pour jeune public. Je reste secret.

mardi, septembre 08, 2020

« Les chanteuses » mon nouveau clipounet

 Voici « les chanteuses » mon nouveau clip, extrait de mon nouvel album « confinado ». Un clipounet, je devrais dire ,car il est fabriqué avec bidules et des machins. Pour autant il me tient à coeur car c’est une chanson dédiée aux chanteuses. Certaines que je connais et à qui j’adresse un immense merci pour la confiance qu’elle m’ont faite musicalement. D’autres que je connais moins mais dont j’admire la musique. Certaines dont les noms me permettaient de fabriquer une phrase dansante dans le texte, d’autres à qui je pense et à qui j’adresse un clin d’oeil quelque part dans le clip. Et puis des chanteuses idoles que je ne connais pas personnellement, et enfin celles que j’ai pu oublier. Bisous


KIM « les chanteuses » https://youtu.be/I8MfxdGt7rM