mardi, avril 20, 2021

Réalisation mixage albums etc





















 Depuis le mois de janvier je realise le second album d’un chanteur qui s’appelle Ferdinand. J’ai aussi joué ses batteries, et depuis mars je mixe son album. J’ai d’ailleurs presque terminé. 

Au même moment est sorti l’album « la malhonnête »de Jeanne Rochette, album que j’ai aussi réalisé. 

J’aime beaucoup réaliser des disques. Ce rôle, qu’on a souvent confondu avec celui de producteur, me plait beaucoup. C’est passionnant de sentir que l’on participe à la naissance d’un disque, qu’on organise, qu’on optimise. 

Dans le même temps ressortait l’album de Les Clopes en cd chez Choléra Cosmique. Je suis ravi que ce groupe dans lequel j’écris et joue rencontre des auditeurs. 

C’est une année qui commence en studio, 2021, car j’ai aussi joué les batteries, guitares et basses et claviers sur le mini album de Thomas Lascar. J’ai remplacé ses instruments virtuels par de réeles prises. J’aime beaucoup ce disque. 

Dans le même temps j’ai démarré une série d’albums à un seul exemplaire destinés à chaque fois à une seule personne, en vinyle, avec le contenu musical pour une seule personne et la pochette également sur mesure. Je pensais que ce concept allait intéressait 4 personnes. J’en suis aujourd’hui à 31 albums et j’ai une vingtaine de commandes qui attendent. Chaque album est adressé à une seule personne qui peut choisir ce qu’elle a envie d’entendre. Puis n’est pressé qu’un seul vinyle. Une personne par exemple m’a demandé de ne jouer que des improvisations. Une autre m’a demandé mes vieilles chansons. Etc. Je suis passé au journal d’Arte, puis à la matinale de France Inter, puis au journal de France Info avec ce projet. Je songe à le développer ces prochains jours avec une grille web de commandes. Je ne sais pas combien de temps je vais recevoir de commandes, mais ça me plait énormément. Qui plus est ç’est comme si je jouais en concert, mais sur disque. Puisque je joue d’une traite. 

Nous avons rejoué dans la rue en février avec Cléa, en duo, puis avec Cocktail Bananas. En mars aussi j’ai eu la chance de jouer. J’étais programmé à un festival qui a maintenu sa programmation en la transformant en spectacles scolaires. J’avais un concert prévu, qui est déplacé en septembre, et un atelier avec des enfants. Celui ci a été maintenu. Il s’agissait d’écrire une chanson avec une classe puis de la jouer dans la cour. Nous l’avons fait et j’ai aussi pu jouer un mini set de mes chansons. 

La semaine d’avant nous donnions deux mini conférences en lycée avec Yuksek autour de la musique électronique, dans les Hauts de France. J’aime beaucoup parler musique à des lycées. 

Toujours dans la série d’histoires sur la musique j’ai enregistré deux vidéos de plus aux studios de la Biscuiterie à Chateau Thierry. J’ai hâte que les vidéos soient publiées sur internet. 

J’ai fabriqué un nouveau personnage, Monstre Moche, un chanteur laid pour jeune public qui sortira en cd 5 titres chez L’Autre Label. Le dessin est de Loic Dauvillier. J’ai écrit les 5 chansons et les jouerai dans le costume de Monstre Moche. 

Mon personnage Christian a sorti un album de techno. Et comme c’est un poulet dessiné, j’ai joué la musique a sa place. 

Mon site sur Patreon se passe bien. Je le remplis et cette formule privée me ravit. Un laboratoire secret avec quelques abonnés. 

J’ai commencé à remplir ma galerie d’instrumentaux de rap sur mon compte Keakr. Je ne sais pas ce que ça donnera. 


Nous avons sorti un deuxième 45 tours avec Cléa , en duo. 

Aussi nous avons tourné une vidéo privée avec Julia Palombe et Sucre d’Orge, mélant burlesque, chanson, lecture sketch et luth. La vidéo n’est téléchargeable que sur demande en prix libre. 


Je continue d’écrire pour le fanzine Groupie, à propos de la musique. Et je dessine pour le site DansTaFaceB. 

Mon groupe privé le Super Pizza Club, une page facebook privée, me fait un bien fou. Nous échangeons beaucoup et si je communique beaucoup sur ce que je propose, les membres peuvent aussi lancer des sujets et des idées. C’est comme ça qu’est né un disque du Super Pizza Club, en cd, sur un tout nouveau label de Loïc Dauvillier. 


J’ai enregistré une vingtaine de batteries, que j’ai jouées, au studio de Alb, en vue d’un de mes albums solo sous mon nom KIM, à paraître chez Z&Zoe. 


Peter Stone et Loic Dauvillier publient et animent ma webtv TELEKIM avec moi. Je l’avais laissée en stand bye depuis 2010, et finalement cela repart, tant sur facebook que sur Twitch. Une webtv autour de la musique. Peter Stone y joue de la techno, Loic melange des musiciens et des dessinateurs. Il a habillé graphiquement la chaîne aussi. De mon coté je parle de disques, en attendant d’avoir plus de temps. 

J’ai fait de nouvelles photos avec Mathilde Biron. 

J’ai recommencé à dessiner sur des tee shirts et j’ai dessiné un livre à un seul exemplaire sur commande. 

Après un an de pandémie, je sens la tension monter, mais je reste concentré à tenter au maximum de ré adapter mon métier. Et si j’ai eu la chance de jouer 25 fois en concerts publiques, si je viens de vendre ma 75e webcam live privé et que je n’ai toujours pas perdu ni mon statut ni mes revenus, je suis quand même tendu et hyper concentré pour ne pas perdre cette bataille contre un virus qui détruit mon métier jour après jour. 



dimanche, mars 21, 2021

Sur Arte et France Inter!

 



Je suis passé dans le journal d’Arte, édition de la mi journée puis bientôt dans une édition du soir. J’y parle de mes disques customs, de mes concerts dans la rue, et de l’adaptation en temps de crise. 

Ici le lien

(A 7’35)



Le même jour je suis passé pour un sujet similaire, l’adaptation pour un musicien en temps de pandémie, sur France Inter, en version longue ou courte, dans l’édition du matin: 

Ici vers la deuxième moitié 





jeudi, février 18, 2021

Janvier privé février privé

 L’économie de la musique privée me ravit. Au final cela me rappelle le début des années 2000, lorsque, après quelques années à jouer dans un réseau rock français, à raison de quelques dates par an entre 1994 et 2000, je me retrouvais à jouer dans la rue avec mes amis, et qu’un jour quelqu’un nous tape sur l’épaule: « ça vous dit de jouer chez nous pour une fête privée? ». C’est grâce à ce genre de concerts et le bouche à oreille qui s’en suivit, que nous avons, mes amis et moi, augmenté notre ratio de concerts d’environ 1000%. Le rebond nous a fait jouer dans tous les sens et le groupe s’est structuré petit à petit autour du nom Cocktail Bananas. Au bout de quelques temps j’accédais au statut d’intermittent du spectacle, alors que je n’y parvenais pas dans les années 90, et ce pourtant flanqué de bons articles. Je sentais que j’apprenais à jouer en concerts, et ce avec une fréquence régulière. Depuis la pandémie, je renoue avec le privé. En ce sens que j’ai joué de mai à décembre, souvent en privé. Webcam privée, concerts privés, concerts sans public retransmis sur internet. A la fin de l’année j’ai lancé ma page sur Patreon. Dedans tout est privé. Les mp3 mensuels et autres vidéos ne sortiront nulle part ailleurs. L’album spécial Patreon, que je vais préparer tantôt, sera disponible uniquement pour les abonnés. Et depuis janvier j’ai lancé le « albums customs série »: une série d’albums uniques, pour une seule personne à la fois, joués et enregistrés pour la personne, gravé pour la personne et décorés pour la personne. J’en ai déjà fait 14 et j’ai une vingtaine de demandes qui attendent. Je suis ravi que cette série se passe bien. J’ai aussi un projet en cours de réalisation d’album pour un chanteur qui souhaite être discret et que j’appellerai F. J’ai aussi fait une journée de studio pour Thomas, comme batteur, bassiste, guitariste, clavieriste. Donc en ce moment je passe beaucoup de temps en studio. Je continue aussi mon album pop, en cours d’enregistrement, pour un label du Gers. J’ai aussi publié un album de guitare solo en digital sous le nom Marc Hibo et un album d’ambient sous le nom Klaus Irmin Mohamed, ainsi qu’un single sous le nom Christian et un autre sous le nom Grand Chameau Orchestra. La multiplication des allias va me permettre de pouvoir développer certaines couleurs et de laisser mûrir d’autres. Par exemple mon allias Les Clopes rencontre des expériences extérieures. Quelques interviews, une chanson écrite par le bassiste de scène, et une réédition cd chez le label Choléra Cosmique. 

Nous avons aussi sorti un 45 tours avec Cléa Vincent en duo. Deux chansons écrites et jouées et chantées ensemble. Le 45 tours n’a aucune pochette et ne sort pas sur internet pour le moment. Que du circuit court. Il fut épuisé en 24 heures. 

J’ai aussi peint quelques toiles. En bref, en attendant une reprise correct des concerts, je développe d’autres possibilités. 

Cela dit, j’ai à ce jour trois dates confirmées. La première est mi mars. 

J’ai aussi un nouveau personnage, Monstre Moche, dont le maxi 5 titres est terminé. Mastering prévu dans quelques jours. 

Je continue d’écrire dans le fanzine Groupie et je dessine dans La Face B. 
























L’album de Jeanne Rochette, que j’ai réalisé, est sorti !!

jeudi, janvier 07, 2021

Où en sommes nous?

 Début décembre je vous comptais mes projets. Entre temps j’ai rejoué  mon spectacle « Planète Fanfare », à Canteleu. Je ne l’avais pas joué depuis deux ans. Ce fut formidable pour moi de le rejouer. Comme c’est un spectacle jeune public, « Planète Fanfare » est passé au dessus de l’interdiction de jouer en salle. Il y’eut bien deux représentations. J’etais ravi. J’ai donc joué en public en décembre 2020! J’ai eu beaucoup de chance. En novembre 2020 j’ai aussi eu de la chance, en jouant au Théâtre de la Ville de Paris ainsi qu’à la Mac d’Epinay sous Sénart pour des « concerts sans public », l’un en duo avec Cléa Vincent, l’autre en solo. Des concerts en salle, retransmis sur internet, et moyennant cachets! Aucun public et pourtant un salaire. Jouer en novembre et décembre 2020 dans des salles était pour moi une joie. Car comme j’ai joué entre les deux confinements, de mai à fin octobre, puis durant le deuxième confinement, je peux conclure que je n’ai eu que avril comme mois interrompu de concerts en 2020, si j’exclus mes live webcam privé depuis chez moi. Là encore je peux tout de même me réjouir, j’en ai fait une cinquantaine, de ces live vidéos. Alors je termine 2020 avec les comptes à l’équilibre, un manque de jeu en live et à plusieurs douloureux, mais malgré tout une année riche d’autres choses, comme tous ces disques que j’ai sortis. Aujourd’hui encore « confinado », mon album de septembre était 3e d’itunes. Il va et vient dans le top depuis un mois sans que je sache pourquoi. J’en suis ravi. J’ai desormais 8 abonnés Patreon, pour du contenu exclusif et mensuel. L’album de Les Clopes, que j’ai fabriqué seul, à l’exception d’une chanson et d’un texte de Guillaume, le bassiste de scène, sort après demain. J’ai remis en route TELEKIM après dix ans de pause et j’ai des tas de projets pour 2021. 

Cela dit le versement de la Sacem de ce mois ci est minuscule, suite à cette année sans concerts devant un large public, ni tout le reste. J’ai encore des choses prévues jusqu’au printemps. Mais je vais commencer à tirer sur la corde. Je fanfaronne dans ce post, mais j’ai hâte que les concerts reprennent. Il faut tenir encore. Je peux faire  six mois d’efforts, mais après je vais commencer à être dans le rouge. Croisons les doigts. Que cette crise sanitaire se règle.