samedi, juin 02, 2007

Laurent Jarrige

Est un mec que je connais depuis tres longtemps. Vers 1993. Il etait bassiste du groupe Reading Street, qui avait sorti un 45 tours chez KarinaSquare/Semantic en 1994. Label chez qui j ' avais sorti mon premier album. Dans Reading Street , il y avait Peggy Castagnes , qui m ' a longtemps accompagné à la batterie , lors de mes concerts. Il y avait Eric Castagnes , son frere , qui aujourd'hui est peintre. Peggy , elle , a sorti un roman policier il y a 4 ans , je crois. Laurent Jarrige , en 1993 , jouait dans un autres groupe , qui s' appelait Bayonne Arrive. A l ' epoque , je le connaissais peu. Je l ' ai mieux connu vers 1995-96. Il habitait Bayonne et venait à Bordeaux passer des soirées avec Eric et Peggy. Là , je les ecoutais chanter des Beatles et des Divine Comedy à trois voix. Ensuite , il parlaient bouquins, je n ' y comprenais rien. Laurent avait monté une boite d ' édition de livre vers 1997. J ' ecoutais tout çà. Je ne comprenais rien. Puis Laurent parlait de Benat Achiary, un basque qui lui apprenais le chant libre. Laurent etait son eleve. Ca m ' a beaucoup intéréssé. Une sorte de chant free jazz expérimental. Avec des techniques de chant où trois sons sortent de la meme bouche. J ' ai tenté ce genre de chant sur " married on" dans les passages les plus libres, 5 ans plus tard. Bref , à cette epoque , Laurent me parlait aussi de Mc Cartney , et de ses multiples chants. Puis il m' apprenait les Beatles. Plus que les chansons , Laurent m' a communiqué le plaisir de faire chanter des gens. Jusque là , le mec qui arrive à une soirée avec une guitare etait pour moi un cliché de ringardise. Mais , Laurent m ' a montré une autre maniere de faire ce role là : Ne pas arriver à une soirée avec une guitare. Mais arriver avec un large repertoire en tete , en cas que les gens de la soirée aient une guitare ( ou un piano ) et une bonne envie de beugler. Et puis , choisir la bonne chanson qui rassemble, sans faire pour autant de la leche. Petit à petit , je me suis retrouvé à jouer des chansons lors des soirées entre amis. Et c 'etait tres agreable comme moments. En 1997, je jouais dans la rue à Bayonne , avec cette envie de faire chanter. Mon repertoire etait celui de Neil Young. Ca n ' etait pas tres entrainant. En 2000, ç etait des Beatles. Et c etait plus entrainant. Tout çà grace à Laurent!!! Merci Laurent.
Ce soir , j ' ai vu Laurent Jarrige. Il habite Paris depuis 8 ans. Il est dans la video depuis un moment. Et il fait des courts metrage. Vous pouvez les voir sur www.bayonnearrive.com . Un de ces jours , je ferai la musique pour l un d ' eux. C 'est ce que m' a proposé Laurent. Je suis content.
Ciao.

4 commentaires:

systemd a dit…

Salut Kim !
Je croyais connaître Laurent, mais j'en apprends encore... ce qui ne m'étonne pas d'ailleurs ! Sais tu que Laurent vient de sortir un long métrage ?!

Emilie a dit…

bah merde alors !
mon frère s'appelle Laurent Jarrige aussi !
et je suis sure que c'est pas le même LOL
mon frère est pas musicien mdr

Lowlepro a dit…

Je tombe sur un article sur un de mes homonymes (Je suis un autre Laurent JARRIGE), et je vois quoi dans les commentaires ? Certainement ce qui est un commentaire de ma soeur Emilie. Comme quoi chercher le nom des gens dans Google lorsqu'on a rien à foutre semble être un passe-temps plutôt répendu :o)
D'après mes courtes investiguations on est au moins 4 ou 5 en France.

odette est josette a dit…

très intéressant ce post, kim. pourrait être chanté.