dimanche, avril 16, 2006

policiers

Hier , nous avons joué dans la rue , avec Cocktail Bananas , et des policiers nous ont demandé d ' arreter . Ce que nous n ' avons pas fait . Nous ne nous arretons pas . De toutes les façons , si il y a du public , ils n ' osent rien faire , ce gros tas de débiles . Manque de chance , ils me l ont demandé à moi , de nous arreter de jouer . Ayant un gros probleme avec l ' autorité , c 'etait fouttu d ' avance . La reponse a été "non" . Apres avois terminé , nous avons décidé qu ' aujourd'hui , nous irions plus loin . Nous avons donc prevenu la police que nous jouerons aujourd'hui , dimanche , dans la rue . Ils nous l ont interdit . Et nous avons repondu que nous le ferons quand meme . Nous leur avons meme donné rendez vous , avec un chalenge : " messieurs , nous jouerons demain à 16h00 , au meme endroit , venez tenter de nous interompre , vous n ' y arriverez pas , vous n ' y etes jamais arrivé , et demain , vous n ' y arriverez pas non plus . Venez , on verra qui gagnera ! " . Avec Cocktail Bananas , la derniere fois qu un flic nous a demandé d ' arreter de jouer dans la rue , nous avons enregistré un disque dans la rue , avec un studio mobile , la presse local et les télés locales sur place pour faire un sujet sur l ' evenement , et une pub dans le journal comme quoi nous allions le faire , et bien sur , sans autorisation . Nous l ' avons fait , le disque est sorti , en vinyle , il y a trois ans . Par la suite , les flics nous ont menacé de nous arreter si l on continuait . Alors nous sommes revenus , mais nous etions 20 musiciens , c ' etait le debut du Big Band Sainte Catherine . AUjourd'hui , on verra qui gagnera . A Bordeaux , les gens jouent dans la rue , c ' est comme çà , et pas autrement .
Ciao.

2 commentaires:

ben a dit…

et alors ? ça s'est bien passé ?
en tout bon courage ! la musique est un bon moyen de protestation!

kim a dit…

les policiers ne sont pas venus . Pas de burnes ?