jeudi, janvier 22, 2009

SOLENE,JOE MEEK et ma WEBCAM:

Joe Meek etait ce producteur expérimentale et homosexuel qui arrangeait des groupes de surf dans les années 60 et quelques girls band. Le plus connu de ses tubes est "I hear a new world" sur lequel il passe ses voix en accéléré. Mais c'est aussi le nom d'un pré ampli. Nous en parlions ce matin au téléphone avec Jean François PacoVolume qui vient de me vendre son pré ampli "Joe Meek". Le premier de ma vie. Je n'avais jamais eu de préampli avant. Entre le micro qui prend le son et la table de mixage, il existe le "pré ampli" qui traite le son avant son enregistrement. J'en ai desormais un. J'ai donc chanté toutes la journée puisque j'avais dédié cette journée à l'enregistrement des chants de mes dernieres chansons. Le son est terriblement présent. C'est un vrai plaisir de chanter dans ces conditions. J'ai enregistré çà et là des voix en profitant de l'effet de nouveauté, sans vraiment etablir de liste des chants à enregistrer. Ainsi j'ai refait les couplets de "No one is there", puis ceux de " never come back 2U", puis les refrains de "My Family" et ceux de "Solene". Je suis vraiment content de mes prises. J'ai meme rajouté une courte intervention de guitare folk sur "Solene" tellement le son etait chaleureux. "No one is there" a subi encore un petit lifting. En effet, ce week end en concert à Epinal, j'ai joué cette nouvelle chanson pour tester ce qu'elle rendait. Rien de tel que le live pour çà. Et chose à laquelle je ne m'attendais pas, elle pose une ambiance tres mélancolique ainsi interprétée à la guitare et à l'harmonica. Je l'ai joué à nouveau hier soir à Simon, internaute avec qui j'avais rendez vous pour un concert en webcam. Le concert s'est tres bien déroulé. Simon ne pouvait pas me repondre car il n'avait pas de micro alors il réagissait en écrivant dans l'endroit prévu pour écrire dans Skype. Comme Panpan master est de passage à Paris et qu'il etait chez moi, nous avons meme joué un morceau ensemble. J'ai donc joué "No one is there" et ai trouvé que la version folk etait peut etre meilleure que celle que j'avais enregistrée. Je faisais écouter ce matin à Jean François qui pense que la version est bien telle quelle avec guitare basse clavier batterie et omnichord. En revanche d'apres lui la grosse caisse etait trop bavarde. J'ai enlevé la moitié des coups et ai accentué le sextolet par un maracas. Je pense que le refrain s'envole un peu mieux. Mon probleme en ce moment est que je me remets à faire des chansons avec des refrains. J'avais perdu l'habitude. "My Family" a un refrain. Sa nouvelle version fonctionne mieux mais la structure A/B/A/B ne me plaisait pas. J'ai rajouté un "C" auquel j'ai pensé l'autre jour dans le metro avec que des accords majeurs mais dans une suite tragique. Ou rock. Comme vous voudrez. Mais à ce tempo, je trouve çà un peu sombre. Les envies de hurler reviennent sur cette version. Et je repense à "Z and Zoe", un peu déçu que "Don Lee Doo" ne contiennent aucune chanson hard rock. Avec "My Family" me reviennent mes envies de "disco/hardrock" comme "Rock N Roll Calvaire". Ce qui me fait peur car je m'eloigne un peu de mon souhait de suite à "Don Lee Doo". A la fois, il faut lacher un peu prise. Pas facile. En enregistrant les chants de "Solene", au contraire, j'avais l'impression de revenir à des ballades americana comme "ocean bird". Pourquoi pas. J'espere arriver à quelque chose de sec comme "Don Lee Doo", un peu funky, un peu bluesy, un peu new wave, mais en rajoutant un zeste de rock car j'ai ce coté là qui sort en concert, et un poil de folk pour les meme raisons. C'est peut etre faisable. Tout est une question de dosage.
Ce soir, je dois interompre cette journée d'enregistrement pour répéter encore ma partie de batterie que je dois jouer demain en playback pour le film de Sfar.
Ciao.

1 commentaire:

Simon a dit…

Salut Kim!

Juste un petit commentaire pour te remercier du concert via Skype d'hier soir!
Promis que pour le prochain, je me serais acheté une cam + un micro!
Merci aussi à Panpanmaster!:D
En espérant te croiser à Pauillac!

A bientôt!

Simon