mardi, février 03, 2009

ANGLET 31/01/09

Samedi, je suis allé jouer à Anglet, pres de l'ocean atlantique. J'avais passé une bonne soirée le 13 juin à Bayonne. Anglet est jute à coté. Beaucoup de gens etait revenus suite au concert de la derniere fois. Je jouais dans le cadre du festival Big Up qui est particulierement axé autour de l'art contemporain. Il y'avait des videos de Katerine, par exemple. Il y'avait vraiment beaucoup de monde. De jeunes ados connaissaient mes paroles. J'ai fait deux rappels. Pour cet unique concert dans le sud ouest et ses cinq heures de train, j'etais accompagné de Celine, ma tourneuse, de l'agence Summery Agency. Elle gerait donc tout ce qu'il y'avait à gérer, jusqu'à tenir le stand de merchandising avec moi. C'etait tres apaisant. Cela etant, Celine a trouvé mon set agréssif. Ce qui est vrai, il etait un poil tendu. J'ai joué deux nouvelles chansons. "No one is there" se passe tres bien en concert. A ma grande surprise, "Solenn" n'est pas passée. Je n'avais pas son interpretation. Mais pour une chanson estivale américana, elle n'a pas encore son tempo pour le live. A re éssayer plus tard.
J'ai dit beaucoup de conneries à ce concert. Ce qui a beaucoup fait rire la tranche 20/30 ans, car je suis allé vers des improvisations de blagues tres tres scabreuses, et tranchantes. En revanche, il y'avait des enfants, et l'un d'eux est parti en pleurant lorsque je lui ai dit de ne pas toucher a mon clavier, sur un ton plus que dur. Bien sur c'etait de la blague. La salle l'a comprise, mais pas lui. Si ses parents lisent le blog, veuillez adresser à votre enfant un petit mot doux de ma part. En lui ajoutant que c'etait pour rire.
Je sentais que je choquais un peu, pourtant, tout bien pesé, j'ai été assez tranquille a ce concert comparativement au debut des années 2000. Plus tard, dans la soirée, j'ai réfléchis à ce spectacle de Gad Elmaleh que je suis allé voir il y'a quelques mois. J'avais trouvé çà d'un consensuel navrant. Rien qui depasse. Vous allé me dire que je ne suis pas showman, mais musicien. Je vous dirai que l'humour vieillit mal, et qu'ainsi, il est quasi absent de mes disques qui pourraient laisser des traces de ces blagues qui dependent de l'epoque. A certains concerts, je ne dis rien. Pendant quelques années, vers 2001/2004, je n'ai meme quasi pas adréssé la parole au public durant les concerts, car c'etait une courte epoque où les gens n'etaient prets à rien entendre aux concerts indie rock. En ce moment, c'est l'inverse, je les sens disposés tres souvent à se faire un peu choquer. Il est vrai
que quand on voit le nombre de groupes ou chanteurs mignons qu'on se tape sur scene, et qui s'excusent à chaque chanson d'etre mignons, et jouent en etant mignons, c est à mettre au feu tellement c'est chiant. Je peux comprendre que les gens en aient marre. Depuis quelques années, le public pop rock vient chercher deux choses en concert, d'apres moi: l'hysterie, ou alors l'intellectualisme. Ils veulent se faire taper dessus, ou bien réfléchir. Je leur propose les deux. Des cris, et des moments de musiques moins immediates.
Sur mes disques, l'humour est caché de façon sournoise, puisqu'il n'est que dans l'interpretation d'instruments à mauvaise réputation pour servir des climats dits "nobles". Par exemple un banjo, ou bien un tres vilain son de synthétiseurs monoprix jouant une mélodie tres pop, ou bien tres melancolique. Un accord septieme majeur joué par un orgue pour enfant, çà vous mets mal à l'aise. Vous ésitez entre la pitié pour le son, et la larme pour ce tres joli accord que l'on peut considérer comme valeur sure depuis au moins 200 ans. A l'inverse, j'aime martiriser les instruments celebres en leur faisant jouer des choses ridicules. Un solo de guitare hysterique par exemple contient toujours plusieurs angles d'écoute. Est ce ringard? Oui. Mais si c'est fait avec beaucoup de sincérité, en choisissant les bonnes notes, en ne mentant pas, alors le solo devient touchant. Et lorsque vous serez touchés, vous serez mal à l'aise car emplis emotionnellement de plusieurs contradictions. C'est dans ces moments là que vous ecoutez correctement la musique. Ca n'est pas en allant vous cherchez avec des refrains accrocheurs que vous serez concentrés, vous en entendez toute la journée. C 'est en vous faisant vous poser des questions. L'humour, l'ironie et tous ses dérivés sont un carburant ideal. Queen le savait. Si ils s'etaient contentés d'etre de bons musiciens ecrivant de belles chansons, tout le monde s'en serait fouttu. Mais en introduisant l'humour, en le melangeant au rococo puis en le faisant passer pour ironique, le groupe gagnait notre attention. Il y'a aussi le carburant de la communication, bien sur, mais les gens deviennent méfiants, et je les comprends. Il y'a aussi le vehicule conceptuel. On explique d'abord ce que l'on a voulu faire, pour fixer un cadre, puis une fois innitiés, on vous laisse apprécier le contenu. Je ne suis pas toujours pour. Ou alors, en deuxieme lecture. Pour ceux que çà intéresse. Je prefere l'idée pop d'une musique qui n'a pas besoin d'innitiation, sans pour autant etre totalement immédiate. Pas facile.
Apres mon concert, les Crane Angels, secte chorale rock de Bordeaux ,ont fait leur concert. Tres bon. Mais nous l'avons commencé ensemble en chantant "Don Lee Doo on Belly Bay", curieusement ma chanson la plus mystique. Nous avons chanté çà dans le couloir de la salle de concert, pour faire entrer les gens. Une ambiance "blues du Mali" ressortait de la chanson. Ce climat que j'ai perdu à un moment de l'enregistrement pour quelque chose de plus R'N'B. Etrange.
Depuis mon retour, je me suis replongé sur l'enregistrement de mon prochain disque. J'en suis à la sixieme version d'une chanson qui me posait probleme. Mais il semblerait que je tienne le bon bout. Ce qui est tres encourageant, car une fois cette chanson finie, j'attaquerait des chansons plus simples à produire. Je dois aussi cette semaine aller enregistrer les prises définitives de batterie pour les cinq autres chansons. Mais le studio Mains d'Oeuvres ne repond pas au telephone.
En attendant, j'avance.
Ciao.

2 commentaires:

Vivienne a dit…

impatiente d'écouter tes nouvellles pépites d'or!..de mon côté oui je cherche de l'hytérie dans la musique..si un artiste est talentueux et qu'en plus il est barré..j'aime à la folie..car je me retrouve dans mon univers rock'psyché'delirious'..

Vivienne a dit…

regarde ton myspace demain je vais t envoyer la vidéo d'une petite fille débordante d'imagination..à elle tu n'aurais pas fait peur..elle aurait même ri..elle est extraordinaire..